AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 DILANTIN ( Phénytoïne )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cindy
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 34
Localisation : Nord
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: DILANTIN ( Phénytoïne )   Mer 27 Sep - 19:30

Molécule(s) Phénytoïne


Classe thérapeutique Anticonvulsivant (hydantoïne)



Laboratoire(s) Pfizer




Indications DILANTIN est utilisé dans le traitement des crises épileptiques (grand mal et autres formes d'épilepsie).


Informations pratiques Délivré seulement sur ordonnance.


Mode d'action DILANTIN agit comme régulateur de la conduction nerveuse et empêche les décharges répétitives et prolongées.


En cas d'oubli Le médicament doit être pris à heures fixes pour éviter les oublis. Afin de ne pas sauter de prises, il est recommandé de conserver sur vous une ordonnance valide pour pallier les oublis. Reprenez le médicament dès que vous y pensez, puis continuez selon la posologie habituelle. Attention : Ne pas doubler la dose.


Effets secondaires On observe fréquemment une hypertrophie gingivale (gonflement/hypersensibilité des gencives). Possibilité de vertiges, de troubles visuels. Les troubles digestifs ne sont pas rares (nausées, des vomissements). Il existe une allergie cutanée, une pigmentation brune du visage et le développement anormal des poils est possible chez la femme. Rarement, il apparaît un gonflement des ganglions nécessitant l'arrêt du traitement. Si l'un de ces symptômes apparaît, signalez-le à votre médecin traitant lors de votre prochaine visite.


Contre-indications /
Précautions d'emploi DILANTIN est contre-indiqué si vous avez présenté des anaphylaxies (réactions allergiques) à DILANTIN ou à un autre anticonvulsivant.

Consultez votre médecin traitant avant de prendre DILANTIN en cas de grossesse ou d'allaitement. Si la grossesse survient pendant le traitement, consultez le médecin car l'arrêt du médicament peut induire la reprise des crises. Seul le médecin peut apprécier le risque. Au cas où le traitement serait poursuivi, il faut envisager la surveillance du nouveau-né.

Les sujets âgés, les nourrissons et les enfants ne doivent prendre DILANTIN que sous contrôle médical.

Les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines doivent être avertis des risques de somnolence.

L'utilisation prolongée doit donc être suivie par des examens médicaux et biologiques réguliers. On signale essentiellement des effets indésirables digestifs, buccaux, nerveux, hématologiques et cutanés.

DILANTIN peut entraîner des troubles du métabolisme du calcium qui peuvent être corrigés par la vitamine D, et des troubles de la formule sanguine qui peuvent être corrigés par l'acide folique.

Ne pas arrêter brutalement le traitement.


Interactions
médicamenteuses Peut modifier le profil des crises épileptiques lorsqu'il est associé aux autres anticonvulsivants.

Peut interagir avec d'autres médicaments, en particulier les contraceptifs oraux, qui deviennent moins efficaces, et les anticoagulants oraux.

L'association avec des dépresseurs du système nerveux central peut produire une hypersédation.

Peut interagir avec d'autres médicaments, en particulier les AINS, les anticoagulants oraux, certains antibiotiques. Demandez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin traitant.


Surdosage Le surdosage peut se manifester par : troubles digestifs, mouvements oculaires, perte d'équilibre, coma avec hypotension. En cas de doute, contactez immédiatement le centre antipoison le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://series-tv.superforum.fr
 
DILANTIN ( Phénytoïne )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
epileptiquement_nous :: L'epilepsie :: Médicaments-
Sauter vers: